Rechercher
  • auseindenous

L'histoire du portage

Le portage a toujours existé au fil des années et à travers le monde.


D’après le préhistorien Timothy Taylor, le portage serait la première invention technologique humaine. En effet, il fût rapidement indispensable pour la survie de pouvoir porter son bébé, les femmes étant devenues bipèdes, il était impossible de pouvoir transporter leur enfant à bras tout en continuant leurs activités quotidiennes.


Durant l’ère pré chrétienne, les bébés sont emmaillotés et déplacés ainsi d’un endroit à un autre, puis suspendus à un arbre ou à un clou dans la maison près de la cheminée pour éviter les morsures de rats, cochons, chiens etc.


Au Moyen âge, les bébés étaient portés dans des paniers à eau ou encore dans des hottes qui servaient à récolter le vin. Puis progressivement, dans un drap en lin en bandoulière. Ce mode de portage fût adopté par les paysannes pour leurs travaux aux champs mais également par les nobles, bien que leurs enfants soient souvent confiés à des nourrices.


Ce n’est qu’en 1848 que le premier landeau sera inventé pour immiter les calèches, « le perambulator ». Seules les personnes aisées pouvaient y avoir accès.


En 1969 le premier porte bébé physiologique voit le jour, le Snuggli.


La première écharpe de portage telle qu’on l’utilise actuellement fût créée en Allemagne en 1972 sous la marque Didymos.


Le ring sling quant à lui fût inventé en 1981.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout