Rechercher
  • auseindenous

Le sommeil des mères allaitantes

Les mères allaitantes sécrètent entre autre, deux hormones favorisant des modifications sur leur sommeil :


- L’ocytocine : pendant les tétées instaure un climat de détente propice à l’endormissement. C’est entre autre pour cela que les mères allaitantes ont la sensation d’être constament fatiguées.


- La prolactine : accèlère le passage en sommeil lent et favorise la récupération rapide de la mère. Cela permet à la mère de se réveiller au moindre signe d’éveil de son bébé et de se rendormir plus rapidement après les tétées.


Dans l’ensemble la mère allaitante plongera plus rapidement en sommeil lent et celui-ci sera de plus courte durée que celui d’une mère non allaitante. Puis elle plongera en sommeil profond et celui ci sera 3 fois plus long qu’une mère qui n’allaite pas, probablement dans le but de permettre une meilleure récupération en post partum. Le sommeil paradoxale lui, sera de même durée.


Ces modifications hormonales permettent entre autre, aux mères de suivre le rythme de leur bébé tout en faisant des siestes en journée.


Sources : Blyton et al., 2002, IHAB et LLL




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout