Rechercher
  • auseindenous

Allaiter un bambin.

Pour rappel l’OMS et l’UNICEF recommandent un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois puis jusqu’à 2 ans (voire plus). Le sevrage naturel humain est situé entre 2,5ans et 6ans. l'OMS estime qu'en suivant ces recommandations, 800 000 vies seraient sauvées chaque année.


Le lait maternel est toujours adapté peu importe l’âge. Même après 6 mois et en complément d’une alimentation diversifiée il contient toujours des graisses, nutriments, facteurs immunologiques... répondant aux besoins lactés des bambins. (Cf post de Galalithe en slide). Mais pas que, celà répond également aux besoins affectifs, de ré assurance et tisse un peu plus le lien d’attachement.

Pour la mère, d’après une étude espagnole, l’allaitement maternel sur une longue durée retarderait l’âge de survenue d’un cancer du sein, en moyenne de 10 ans. Cela diminue également les risques de cancer de l'utérus et des ovaires.


Passé un certain âge il est parfois possible de faire une allaitement à l’amiable, faire patienter le bambin, verbaliser. L’allaitement non écourté peut parfois être une aventure aussi belle que complexe avec des nuits rythmées de tétées, des tétées sportives... Mais cela reste une superbe continuité, entendre son enfant demander à téter, voir ce lien grandir et évoluer, ces échanges de regards...


Malheureusement nous sommes dans une société où nous voyons peu de bambins allaités, il y a beaucoup de mythes infondés à ce sujet « au delà de 6 mois le lait c’est de l’eau », « les enfants allaités longtemps sont dépendants et ne seront jamais autonomes » etc. Tout ceci est absolument faux.

Une fois de plus écoutez vous. Faîtes-vous confiance.


Et rappellez-vous, allaiter un bambin est normal c’est simplement la norme de notre espèce.


Source : La Leche League, OMS, UNICEF Visuel : Galalithe





2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout