Rechercher
  • auseindenous

Le choix d'allaiter

La France est l’un des pays avec un taux d’allaitement parmi les plus bas d’Europe.


Nous vivons dans une culture où aussi fou que cela puisse paraître l’allaitement est parfois vu comme hors norme. Tout est fait pour influencer les familles dans leurs choix, à grand renfort de biberons partout, de publicités à la télé, chez les pédiatres, dans les pharmacies etc. Combien y a t’il de publicités, de films où on y voit des femmes allaiter ? Il en va de même pour la littérature dès le plus jeune âge. Combien de livres avec un bébé allaité ?


La transmission s’est également perdue. Il fût un temps où l’allaitement se transmettait de générations en générations, de mères en filles, entre soeurs... Comment avoir envie d’allaiter sans jamais avoir vu personne le faire ? Bien souvent on entend plutôt des mythes du type « allaiter ça fait mal » « je n’avais pas assez de lait ou il n’était pas nourissant » etc.


Il en va de même pour l’accompagnement,

malheureusement on ne donne pas les moyens aux professionnels censés pouvoir soutenir l’allaitement de le faire correctement, ce n’est pas la priorité. Une fois de plus, dès la maternité de nombreuses femmes entendent des mythes, des injonctions inadaptées à la physiologie et à la bonne mise en place de la lactation (allaitement aux 3h et pas avant par exemple).


Il est difficile aujourd’hui pour les familles de s’y retrouver dans une société où tout est fait pour influencer leurs choix à coup de slogans faisant penser que le lait artificiel est similaire au lait maternel, que le lait artificiel fera mieux dormir leur bébé, empêchera leurs reflux...


Quand on me demande si je suis pro allaitement, oui je suis pour l’allaitement mais comment être contre la chose la plus naturelle au monde ? Mais je suis surtout pour que les familles aient accès à de vraies informations de qualité et pas à des informations influencées par du marketing au détriment de la santé.




Posts récents

Voir tout